TRADUCTION LITTÉRAIRE

FICTION

À paraître. Sur l’Île White Head, traduction en français de The Bedclothes Baby, une nouvelle de Jane Simpson, pour une anthologie de nouvelles en cours de préparation.
* Ce projet a fait l’objet d’une bourse de création accordée par ArtsNB.

2014. La femme du capitaine, traduction en français du roman The Sea Captain’s Wife de Beth Powning (Random House Canada, 2010). Moncton : Éditions Perce-Neige, coll. Littoral.

ESSAI

2018. « Je cueille des bleuets avec les Syriennes« , traduction d’une nouvelle de Beth Powning intitulée « Picking Blueberries with the Syrians« . Ancrages, revue acadienne de création littéraire, no 17, Faire communauté / Creating Community.

THÉÂTRE

2005. La Batture, traduction en chiac de la pièce Running Far Back de Don Hannah. Projet commandé par le Playwrights Atlantic Resource Centre (PARC) et subventionné par le Conseil des arts du Canada.

2004. Les fils bâtards du vingtième siècle, traduction en français de la pièce Vicious Little Boyz in the Rain de Gil Garratt. Mis en scène à Ottawa par les Productions Nemesis.

2001. Plan B de Michael Healey : dialogue français et surtitres. Toronto : Tarragon Theatre, Calgary : Alberta Theatre Projects (2003) et Ottawa : Phoenix Players (2017). Traduction subventionnée par le Conseil des arts du Canada.

POÉSIE

2006. « café noir et croissant » de Joe Blades. Fredericton : Broken Jaw Press, coll. A little something.